Pourquoi mon bébé pleure ?

12 mars 2019

Pas facile de trouver ses marques quand on est jeune parent. L’une des choses pour laquelle on peut se sentir désemparé c’est lorsque bébé pleure. Voici quelques pistes non exhaustives pour vous guider humblement lorsque votre bébé pleure.

Si ses pleurs commencent durant la tété ou le biberon :

  • Votre bébé n’a peut-être plus faim.
  • Il a peut-être des coliques.
  • Il a peut-être envie de sucer plutôt que de manger. Allongez-le ou bercez-le en lui offrant une sucette ou un jouet pour le distraire.

Si ses pleurs commencent quand il est dans vos bras :

  • Il est peut-être fatigué et il veut dormir.
  • Même si cela ne fait que deux heures qu’il a bu, il a peut-être encore faim, surtout s’il a une poussée de croissance.
  • Il a peut-être besoin de sucer pour combler son besoin de succion, qui est un réflexe de survie chez les nourrissons.
  • Il a besoin de stimulations (jeu, musique, jouet, massage, etc.).
  • Quelque chose le dérange : a-t-il froid? a-t-il chaud (touchez sa nuque pour le savoir)? sa couche est-elle souillée? souffre-t-il d’un érythème fessier? Selon le cas, rectifiez son habillement, changez sa couche ou soignez son érythème.

Si ses pleurs commencent quand il est seul dans son lit :

  • Il est peut-être entre deux cycles de sommeil. Attendez quelques minutes pour lui donner la chance de se rendormir tout seul.
  • Il a peut-être assez dormi ou a besoin de compagnie.
  • Il a besoin d’être rassuré.
  • Il a froid, soif ou chaud (touchez sa nuque pour le savoir), ou sa couche est peut-être mouillée.

Chaque fois que vos efforts seront couronnés de succès, vous vous sentirez encouragé et rassuré. Inversement, quand vous ne parviendrez pas à consoler votre bébé, il est possible que vous éprouviez de l’angoisse et que vous manquiez de confiance en vous. Cependant, même ces moments peuvent être utiles : ils vous aideront à prendre du recul, à réfléchir, à observer de mieux en mieux votre enfant, et donc à mieux le connaître.